92, rue St-Julien : 1951-1955 : quatre années à l'École normale d'instituteurs de Rouen / Jean J. Mourot

Livre

Mourot, Jean Joseph (1934-....). Auteur

Edité par le Scorpion brun. Yainville - DL 2019

Cote : BHC 8/820

Au milieu du 20ème siècle, il y avait deux façons de devenir instituteur ou institutrices : Se faire embaucher comme suppléant(e) (remplacement courts) ou remplaçant(e)(remplacements plus longs), ou bien réussir le concours d'entrée à l'École normale primaire, en fin de troisième ou après le baccalauréat. Les premier(e)s étaient astreints à suivre des cours le jeudi, à rédiger chez eux des dissertations, et à attendre quatre années avant de pouvoir être titularisé(e)s. Les seconds, le plus souvent logés en internat, devaient suivre les cours donnés par des professeurs plus ou moins spécialisés et progressivement se faire la main au cours de stages dans des écoles primaires ou maternelles. L'auteur a fait partie de la seconde catégorie. Entré et sorti à la tête de sa promotion, il a connu un parcours un peu atypique puisque, entré en fin de seconde, il a passé deux années en classe de Formation professionnelle, comme ceux qui étaient entrés après le bac. Ces quatre années dans ce séminaire laïque ont été, pour lui, celles de la maturation et des mutations, au cours desquelles il est passé de l'état d'adolescent à celui d'homme avec une sensibilisation particulière aux activités sociales qui l'a conduit à faire du théâtre et à militer au sein du mouvement Peuple et Culture. C'est cette expérience singulière mais semblables à tant d'autres qu'il fait revivre ici et dont le récit se lit comme un roman.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs